LES PÈLERINS

Ils viennent de tous les régions de l’Inde. En famille, entre amis, seuls, en village entier. Pendant quelques jours ils quittent leur vie quotidienne pour venir se purifier, rencontrer des saddhus : parenthèse mystique dans la vie de tous les jours.

La Kumbha Mela représente alors un moment exceptionnel où le monde céleste et le monde terrestre cohabitent dans un même espace. Dieux, hommes saints, riches, pauvres, partagent le même territoire sacré.

Les dévots sont persuadés que les gouttes de nectar d’immortalité (amrit) tombées dans les eaux des fleuves sacrées libèrent les âmes de tous ceux qui viennent s’y baigner.

Fouler le sol où sages et saddhus se rassemblent les rempli de joie.

Ainsi, se retrouvent au même moment, en un seul lieu, les représentants de toutes les régions de l’Inde.

Les divergences entre castes et classes sociales disparaissent.

La cohabitation dans la différence comme acte vital sera l’un des enseignements de ce pèlerinage. Ce qui va bien au-delà de la simple tolérance

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s